En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal GDS France France Conseil Elevage SNGTV IDELE Races de France Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort ONIRIS UNCEIA VetAgroSup

Observatoire National des Anomalies Bovines

Syndrome CHARGE en race Montbéliarde

Anomalie dominante à expressivité variable

phenotypes des filles d'ETSAR
© A. Capitan
Le bovin comme animal modèle pour le syndrome CHARGE humain : En race montbéliarde, un taureau porteur d’une anomalie dominante dont les symptômes sont passés inaperçus donne naissance à plus de 1000 descendants.

Les premiers cas remontent à l’ONAB en 2013.D’autres s’en suivent rapidement et il apparait que tous les animaux sont issus d’un même père. L’hypothèse d’un déterminisme génétique dominant est posé.

Pauline Otz, de VetAgroSup prend en charge l’étude du phénotype sur le terrain. Les symptômes sont multiples et l’expressivité variable : les animaux présentent des troubles de l’équilibre dans leurs premiers jours de vie (difficulté au lever, tête rejetée en arrière,…) ; leur croissance est ralentie et ils souffrent fréquemment de fentes palatine ou labiale et de malformations cardiaque.

La collecte d’échantillons permet rapidement d’établir une cartographie sur le chromosome 14 bovin. Puis la séquence complète du génome d’une fille atteinte du taureau nous permet de trouver une mutation dans CHD7, un gène candidat fonctionnel de la région.

En effet, chez l’homme, des mutations dans ce gène provoquent des symptômes similaires :

La protéine CHD7 est un remodeleur de la chromatine qui joue un rôle crucial dans la régulation de l’expression des gènes impliqués dans le développement de la crête neurale. La perte de fonction de ce gène chez l’homme cause une combinaison variable de malformations appelée syndrome CHARGE (C pour colobome, H pour heart : malformations du cœur, A pour atrésie choanale : les fentes nasales peuvent être bouchées, R pour retard de croissance, G pour défauts de l’appareil génito-urinaire, et E pour ear : troubles de l’oreille). Ce type de syndrome sporadique est très difficile à étudier, du fait du faible nombre de patients ayant de surcroit des symptômes variables. Au contraire, la très grande cohorte bovine permet de décrire tous les phénotypes, avec un nombre d’observations statistiquement utilisables.

Nous avons trouvé d’autres symptômes non décrits précédemment : une augmentation légère de la mortalité, une réduction du volume de l’éjaculat des mâles mais pas de sa concentration ni de sa qualité ; pas d’effet sur la durée de gestation. En revanche la production laitière des femelles est nettement diminuée.

De plus, parmi les filles porteuses de la mutation, certaines étaient très affectées, tandis que d’autres ne le semblaient pas, ce qui suggérait la présence de loci modificateurs. Nous avons alors cartographié les zones du génome (et donc les gènes) qui pourraient être des améliorateurs ou des aggravateurs des effets de la mutation dans CHD7.

Cette recherche inédite de facteurs influençant l’expression du syndrome a été conduite en opposant les génotypes des descendantes affectées contre les non-affectées. Nous avons ainsi mis en évidence plusieurs zones, qui comportent des gènes. En les étudiant, nous avons trouvé plusieurs gènes qui lorsqu’ils sont mutés chez la souris provoquent des symptômes faisant partie du tableau clinique du syndrome CHARGE.

Cette étude nous apporte une meilleure compréhension des bases moléculaires d’un syndrome à expression variable.

Gestion de l’anomalie : Toutes les filles en vie du taureau impliqué ont été génotypées, afin de contrôler la diffusion de l’anomalie. Toutes les femelles porteuses ont été réformées.

Bibliographie

Bourneuf et al., 2016. Rapid Discovery of De Novo Deleterious Mutations in Cattle Using Genome Sequence Data: Enhancing the Value of Farm Animals as Model Species. Scientific Reports, 7: 11466.

http://dx.doi.org/10.1038/s41598-017-11523-3